Actualités

Toulouse, des projets à grande échelle !5 décembre 2019

32Seulement battue par Lyon (+10,4%) et Nantes (+8,1%), la Ville Rose enregistre, avec 6% de hausse depuis janvier, une des plus belles performances de l’année. Et, ce n’est qu’un début selon nos analyses. La préfecture de la Haute-Garonne devrait en effet faire figure de ville à suivre en 2020 avec, d’après nos projections, une augmentation de ses prix qui pourrait atteindre les 9% entre septembre 2019 et septembre 2020.

La raison de ce dynamisme ? Un bassin économique particulièrement attractif dopé par la présence de nombreux géants mondiaux de l’industrie (plus spécifiquement aéronautique et spatiale à l’image d’Airbus) ainsi que de grands laboratoires de recherche et d’une foule de prestataires (sous-traitants, PME…). Et si l’éloignement de la capitale pouvait il y a encore quelques années freiner le marché toulousain, l’ouverture de la ligne SNCF à grande vitesse Paris/Bordeaux a changé la donne permettant désormais de relier Toulouse en à peine un peu plus de 4h. Ville active tournée depuis toujours vers l’international mais susceptible aussi aujourd’hui de jouer un rôle clé dans l’économie nationale, Toulouse ne manque pas de projets pour les années à venir. A commencer par le plus grand programme d’infrastructure de transports urbains en France (hors celui du Grand Paris). Cet ambitieux projet baptisé « Toulouse Aerospace Express » combinera en effet à horizon 2030 la création d’une 3e ligne de métro, d’une liaison Aéroport Express (22 minutes pour relier le centre-ville à l’aéroport Toulouse Blagnac) et le prolongement de la ligne B.

Conséquence : à raison d’un prix moyen au m² de 3 143 €, les candidats à la propriété occupent le terrain (un peu moins de 13 acheteurs pour 10 vendeurs). Et ce, de manière d’autant plus marquée que l‘agglomération fait partie des cinq grandes métropoles françaises où moins de 4 ans suffit aux acquéreurs pour rentabiliser leur achat.